28 février 2012

C'est ce que laissent entendre l'opposition

  • Les conservateurs de Stephen Harper ont-ils « volé » leur majorité aux élections fédérales de mai dernier? C'est ce que laissent entendre l'opposition dans la foulée de révélations voulant qu'au moins trois douzaines de circonscriptions aient été la cible d'appels frauduleux lors de la campagne électorale.
    (Chantal Hébert, dans Le Devoir du 27 février 2012.)

Un peu d'analyse :

L'opposition laisse entendre, dans la foulée de révélations voulant qu'au moins trois douzaines de circonscriptions aient été la cible d'appels frauduleux lors de la campagne électorale, que les conservateurs de Stephen Harper auraient « volé » leur majorité aux élections fédérales de mai dernier.

Même placé après le verbe dans la deuxième phrase de l'article de madame Hébert, même suivi d'un long complément circonstanciel, le sujet de laisser entendre, c'est l'opposition.

Line Gingras
Québec

« Des élections volées? » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/343751/des-elect...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.