Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 décembre 2014

Une tradition dont ils se sont fait les champions

Se faire + nom attribut, accord du participe passé; ils se sont fait les champions, ils se sont faits les champions; elle s'est fait la protectrice, elle s'est faite la protectrice; elles se sont fait les protectrices, elles se sont faites les protectrices; grammaire française; orthographe d'accord.

  • Si oui, ceux-là — dont M. Coiteux? — trahissent une tradition issue du Parti libéral du Québec, dont les Lesage, Gérin-Lajoie, Pelletier et Charest, entre autres, se sont fait les champions.
    (Antoine Robitaille, dans Le Devoir du 27 décembre 2014.)

D'après ce que je vois dans le Hanse-Blampain, le Multidictionnaire et le Girodet, le participe passé du verbe pronominal se faire, employé au sens de devenir, s'accorde avec le sujet du verbe :

Ils se sont faits marins. (Girodet et Multidictionnaire.)

Elle s'est faite la protectrice des réfugiés. (Hanse-Blampain, à l'article « écho ».)

Il fallait donc écrire :

Si oui, ceux-là — dont M. Coiteux? — trahissent une tradition issue du Parti libéral du Québec, dont les Lesage, Gérin-Lajoie, Pelletier et Charest, entre autres, se sont faits les champions.

J'ai déjà abordé la question ici.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Ratatinement, II » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/427657/abolition...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

27 décembre 2014

Je ne me souviens pas ce que je lui avais fait

Se souvenir ce que, se souvenir de ce que; se souvenir quelque chose, se souvenir de quelque chose; se souvenir quelqu'un, se souvenir de quelqu'un; grammaire française; syntaxe.

  • Je ne me souviens pas ce que je lui avais fait (ça devait être grave!), mais mon frère Olivier était tellement fâché contre moi qu'il m'avait annoncé, par mesure de représailles, que le père Noël n'existe pas.
    (Vincent Marissal, dans La Presse du 27 décembre 2014.)

On se souvient – ou pas – de quelque chose ou de quelqu'un :

Je ne me souviens pas de ce que je lui avais fait (ça devait être grave!), mais mon frère Olivier était tellement fâché contre moi qu'il m'avait annoncé, par mesure de représailles, que le père Noël n'existe pas.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Le Noël du P'tit Nanane » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/vincent-marissal...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

26 décembre 2014

« Peut-être » et l'inversion du sujet

  • On ne le sait pas, et peut-être lui-même ne le sait pas.
    (Bernard Descôteaux, dans Le Devoir du 26 novembre 2014.)

D'après ce que je vois dans le Multidictionnaire et dans le Hanse-Blampain, peut-être, lorsqu'il est placé en début de proposition, entraîne généralement l'inversion du sujet :

On ne le sait pas, et peut-être lui-même ne le sait-il pas.

On ne le sait pas, et peut-être ne le sait-il pas lui-même.

Il n'y aurait cependant pas d'inversion après la locution peut-être que :

On ne le sait pas, et peut-être que lui-même ne le sait pas.

On ne le sait pas, et peut-être qu'il ne le sait pas lui-même.

On pourrait aussi écrire, en déplaçant peut-être :

On ne le sait pas, et lui-même ne le sait peut-être pas.

On ne le sait pas, et il ne le sait peut-être pas lui-même.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Quelle rénovation? » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/424940/fonction-...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

25 décembre 2014

Ça tombe bien

  • Rendus là, on se sentait [...] catapultés dans un film épique de Metro-Goldwyn-Mayer, la mer Rouge se séparait en deux, les méchants Romains, tous des athées, tombaient avec leurs cheveux, le cul par-dessus tête, dans le trou au milieu.
    (Francine Pelletier, dans Le Devoir du 24 décembre 2014.)

Je crois bien que, dans le film à grand déploiement qu'évoque madame Pelletier (Les dix commandements, si mes souvenirs sont exacts), ce sont plutôt les méchants Égyptiens qui tombent avec leurs chevaux, mais bon, c'est Noël, les enfants rêvent et peut-être que les adultes aussi...

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Joyeux Noël » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/427...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

24 décembre 2014

Attribut de deux sujets inversés

  • [...] la Grande-Bretagne et les États-Unis étant toujours les seuls à respecter l’objectif de 2 % du PIB (le Canada dépense environ l’équivalent d’environ 1 % de son PIB).
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 3 septembre 2014.)

Deux possibilités :

[...] la Grande-Bretagne et les États-Unis étant toujours les seuls à respecter l’objectif de 2 % du PIB (le Canada dépense environ l’équivalent d’environ 1 % de son PIB).

[...] la Grande-Bretagne et les États-Unis étant toujours les seuls à respecter l’objectif de 2 % du PIB (le Canada dépense environ l’équivalent de 1 % de son PIB).

* * * * *

  • Plus chaud encore seront le dossier ukrainien et le projet de force d’intervention rapide [...]

L'attribut doit s'accorder avec les sujets du verbe, même s'ils sont inversés :

Plus chauds encore seront le dossier ukrainien et le projet de force d’intervention rapide [...]

* * * * *

Joyeux Noël à tous!

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Le poids des mots » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/417451/le-poids-...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

23 décembre 2014

Connaître au moins dans les grandes lignes du plan...

  • En affaires, quand le plan A ne fonctionne pas, on passe au plan B. Les militants péquistes, tout comme l’ensemble des Québécois sont en droit de connaître au moins dans les grandes lignes de celui de M. Péladeau.
    (Michel David, dans Le Devoir du 18 décembre 2014.)

On peut dire que les militants sont en droit de connaître les grandes lignes du plan B ou le plan B dans ses grandes lignes, mais non dans les grandes lignes du plan B :

En affaires, quand le plan A ne fonctionne pas, on passe au plan B. Les militants péquistes, tout comme l’ensemble des Québécois, sont en droit de connaître au moins dans les grandes lignes de celui de M. Péladeau.

En affaires, quand le plan A ne fonctionne pas, on passe au plan B. Les militants péquistes, tout comme l’ensemble des Québécois, sont en droit de connaître au moins dans les grandes lignes de celui de M. Péladeau.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« La drôle de course » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/427039/la-drole-...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

22 décembre 2014

Aucun élu

  • Pourquoi aucun élu de l’Assemblée nationale — à part Tony Tomassi —
    n’a-t-il été arrêté? Sont-ils protégés?

    (Antoine Robitaille, dans Le Devoir du 22 décembre 2014.)

Un pronom pluriel ne peut pas représenter un nom singulier. On pouvait écrire :

Pourquoi aucun des élus de l’Assemblée nationale — à part Tony Tomassi —
n’a-t-il été arrêté? Sont-ils protégés?

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Vive l’UPAC libre! » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/427368/autonomie...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

21 décembre 2014

Un seul ministre en combien de personnes?

  • Il a fallu onze ans à Thatcher pour conduire sa contre-révolution et asseoir une domination néolibérale qui a fait école. Au Québec, le ministre des Finances, Carlos Leitão, affirme qu’en deux ans il aura atteint les objectifs qu’ils s’étaient fixés. Somme toute, Leitão fait mieux que Thatcher!
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 8 décembre 2014.)

Je ne vois pas quel antécédent peut avoir le pronom ils, sinon le ministre des Finances, Carlos Leitão :

Au Québec, le ministre des Finances, Carlos Leitão, affirme qu’en deux ans il aura atteint les objectifs qu’il s’était fixés.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Les radicaux libres » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/426...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

20 décembre 2014

Fabricant ou fabriquant?

  • En vidéo : un reportage d'« Envoyé spécial » sur les usines de Foxconn fabricant les iPhone et iPad
    (Légende de la photo accompagnant un article d'Alexandre Shields, dans Le Devoir du 20 décembre 2014.)

On écrit fabricant ou fabriquant, suivant que l'on a affaire au nom ou au verbe. Il est question ici des usines de Foxconn qui fabriquent les iPhone et iPad; le syntagme les iPhone et iPad n'est pas complément du nom fabricant (un complément du nom serait introduit par une préposition), mais complément d'objet direct du verbe fabriquer, employé au participe présent :

En vidéo : un reportage d'« Envoyé spécial » sur les usines de Foxconn fabriquant les iPhone et iPad

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Le legs toxique de la consommation effrénée » : http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-en...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

19 décembre 2014

Des valeurs comme celles-là

  • S'il fallait écouter les tenants d'un durcissement de la loi, Fanon serait aujourd'hui accusé d'incitation au terrorisme, au mépris de cette grande liberté fondamentale qu'est la liberté d'expression.

    En la sacrifiant à la lutte contre le djihad, on donnerait raison aux terroristes, dont le but ultime est justement d'éradiquer des valeurs comme celles-là.
    (Lysiane Gagnon, dans La Presse du 9 décembre 2014.)

La chroniqueuse parle dans ce passage d'une seule valeur en particulier, la liberté d'expression. Il n'y a donc pas lieu de mettre le pronom démonstratif au pluriel :

S'il fallait écouter les tenants d'un durcissement de la loi, Fanon serait aujourd'hui accusé d'incitation au terrorisme, au mépris de cette grande liberté fondamentale qu'est la liberté d'expression.

En la sacrifiant à la lutte contre le djihad, on donnerait raison aux terroristes, dont le but ultime est justement d'éradiquer des valeurs comme celle-là.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Le djihad est parmi nous » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/lysiane-gagnon/2...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

18 décembre 2014

Une astéroïde? Un astéroïde?

Astéroïde, masculin ou féminin; astéroïde, genre.

  • « Si on ne reçoit aucune donnée lors du prochain contact » avec Philae, cela voudra « probablement dire que les batteries sont à plat. Ou qu’une astéroïde est tombée sur Philae », a ajouté M. Ulamec, en plaisantant.
    (AFP dans le site du Devoir, le 14 novembre 2014 à 15 h.)

J'ignore dans quelle langue s'est exprimé M. Ulamec, mais astéroïde est un nom masculin, ce que le journaliste aurait constaté en ouvrant un dictionnaire :

« Si on ne reçoit aucune donnée lors du prochain contact » avec Philae, cela voudra « probablement dire que les batteries sont à plat. Ou qu’un astéroïde est tombé sur Philae », a ajouté M. Ulamec, en plaisantant.

* * * * *

  • La durée d’activité du robot, qui aurait pu durer jusqu’en mars, est donc écourtée.

Voilà ce qui arrive quand on n'utilise pas la bonne marque de piles :

La durée d’activité du robot, qui aurait pu s'étendre jusqu’en mars, est donc écourtée.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Philae va s’éteindre, mais il aura fait un travail "extraordinaire" » : http://www.ledevoir.com/societe/science-et-technologie/42...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

17 décembre 2014

Ni, n'y

  • C’est à ni* rien comprendre.
    (Fabien Deglise dans son blogue, Les mutations tranquilles, le 15 décembre 2014.)

On écrit :

Ils prétendent bien connaître l'Italie, mais ne sont jamais allés à Florence ni à Venise.
[On dirait à l'affirmative : Ils sont allés à Florence et à Venise.]

– Nous non plus, nous n'y sommes jamais allés.
[Nous ne sommes jamais allés là-bas.]

N'y avez-vous pas songé?
[N'avez-vous pas songé à cela?]

La première phrase du billet de monsieur Deglise devrait se lire comme suit :

C’est à n'y rien comprendre.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

* Le samedi 20 décembre à 3 h 10, je vois que la faute a été corrigée.

« Les adolescents préféreraient les livres imprimés » : http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/les-mutations-tra...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

16 décembre 2014

Être ou ne pas être majoritaire

  • Il s’agissait de reconnaître le caractère majoritaire de l’Afrique au sein de l’organisation où elle est majoritaire.
    (Bernard Descôteaux, dans Le Devoir du 2 décembre 2014.)

On pouvait écrire simplement :

Il s’agissait de reconnaître le caractère majoritaire de l’Afrique au sein de l’organisationelle est majoritaire.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Et maintenant... » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/425479/francopho...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

15 décembre 2014

Cette révision, il ne l'a jamais fait

  • Le gouvernement avait promis une révision annuelle de l’admissibilité des communautés, il ne l’a jamais fait.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 26 novembre 2014.)

Qu'est-ce que le gouvernement avait promis mais qu'il n'a jamais fait? Une révision annuelle, représentée par le pronom l'. Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir doit s'accorder avec le complément d'objet direct, celui-ci étant placé devant le verbe :

Le gouvernement avait promis une révision annuelle de l’admissibilité des communautés, il ne l’a jamais faite.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Plus que des miettes » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/424960/plus-que-...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

14 décembre 2014

L'argent, il faut la trouver

  • Enfants du Québec, ne soyez pas surpris si vos cadeaux de Noël, cette année, sont plus modestes. Faudra bien la trouver quelque part, l'argent pour vous faire garder.
    (Stéphane Laporte, dans La Presse du 23 novembre 2014.)

Enfants du Québec, ne soyez pas surpris si vos cadeaux de Noël, cette année, sont plus modestes. Faudra bien le trouver quelque part, l'argent pour vous faire garder.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Pour en finir avec les garderies » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/stephane-laporte...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

13 décembre 2014

Juppé, Sarkozy et Fillion

  • Même chose à l’UMP, où les Juppé, Sarkozy et Fillion ont brillé par leur silence.
    (Christian Rioux, dans Le Devoir du 12 décembre 2014.)

Le chroniqueur voulait sûrement parler de François Fillon.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Le pompier pyromane » : http://www.ledevoir.com/international/europe/426579/le-po...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

12 décembre 2014

Double emploi

  • Sur les 47 victimes de l’explosion du train de la MMA, une trentaine d’entre elles ont péri dans son bar.
    (Isabelle Porter, dans Le Devoir du 8 décembre 2014.)

D'entre elles fait double emploi :

Sur les 47 victimes de l’explosion du train de la MMA, une trentaine d’entre elles ont péri dans son bar.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Musi-Café : les défis d’une seconde vie » : http://www.ledevoir.com/politique/villes-et-regions/42608...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

11 décembre 2014

La présentation du projet de loi qui devait l'être

  • Les attentats de Saint-Jean et d’Ottawa perpétrés par des radicaux islamistes ont servi de prétexte pour retarder encore la présentation du projet de loi sur la laïcité qui devait l’être au printemps dernier.
    (Michel David, dans Le Devoir du 9 décembre 2014.)

Le projet de loi sur la laïcité ne devait pas être la présentation au printemps dernier, mais il devait être présenté à cette époque. Le pronom l' ne pouvant pas renvoyer à un mot qui ne figure pas dans le texte, il fallait exprimer l'idée d'une autre façon :

Les attentats de Saint-Jean et d’Ottawa, perpétrés par des radicaux islamistes, ont servi de prétexte pour retarder encore la présentation du projet de loi sur la laïcité, qui devait avoir lieu au printemps dernier.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Bulletin ministériel » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/426143/bulletin-...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

10 décembre 2014

Cet honteux monstre

Honteux, h muet ou h aspiré; ce ou cet devant un h aspiré; grammaire française.

  • Comme si on s'excusait d'avoir construit des blocs aussi ternes que le stationnement voisin, cet honteux monstre de béton censé être caché six pieds sous terre.
    (François Cardinal, dans La Presse du 7 décembre 2014.)

Le déterminant démonstratif masculin singulier s'écrit cet devant une voyelle ou un h muet (cet homme), mais ce devant un h aspiré; or, ainsi que le signale entre autres le Multidictionnaire, l'adjectif honteux commence par un h aspiré :

Il n'y a rien de honteux à penser cela. (Petit Robert.)

Un flot de honteuse tristesse m'a flétri le cœur. (M. Barrès dans le Grand Robert, à l'article « flétrir ».)

De basses, de honteuses intrigues. (Grand Robert, à l'article « intrigue ».)

Ce honteux négoce s'exerça dès le début sur une certaine échelle. (Ambrière dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « négoce ».)

Il fallait écrire :

Comme si on s'excusait d'avoir construit des blocs aussi ternes que le stationnement voisin, ce honteux monstre de béton censé être caché six pieds sous terre.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Prix citron » : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/francois-cardina...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

09 décembre 2014

Trop ou trop peu?

  • En même temps, on le voit de plus en plus, les infractions à connotation psychiatrique mettent à rude épreuve tant la police que le système judiciaire. Encore aujourd’hui, trop de procureurs et de juges manifestent une compréhension de cette criminalité. On en est encore à la notion désuète du discernement entre « le bien et le mal ».
    (Jean-Claude Leclerc, dans Le Devoir du 8 décembre 2014.)

D'après le contexte, je crois comprendre que les procureurs et les juges sont trop peu nombreux à manifester la compréhension voulue :

En même temps, on le voit de plus en plus, les infractions à connotation psychiatrique mettent à rude épreuve tant la police que le système judiciaire. Encore aujourd’hui, trop peu de procureurs et de juges manifestent une compréhension de cette criminalité. On en est encore à la notion désuète du discernement entre « le bien et le mal ».

En même temps, on le voit de plus en plus, les infractions à connotation psychiatrique mettent à rude épreuve tant la police que le système judiciaire. Encore aujourd’hui, trop de procureurs et de juges manifestent une mauvaise compréhension de cette criminalité. On en est encore à la notion désuète du discernement entre « le bien et le mal ».

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Que fera une autre femme en Cour suprême? » : http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/42607...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

08 décembre 2014

Mauvaise surprise

  • Des adolescentes en quête d'une nuit chaude et gratuite au spa nordique Amérispa de Cantley ont rapidement refroidi lorsque des policiers les ont surpris.
    (Louis-Denis Ébacher, dans Le Droit du 20 octobre 2014.)

Le participe passé employé avec avoir s'accorde avec le complément d'objet direct, si celui-ci précède le verbe. Les policiers ont surpris qui? Des adolescentes, représentées par le pronom les :

Des adolescentes en quête d'une nuit chaude et gratuite au spa nordique Amérispa de Cantley ont rapidement refroidi lorsque des policiers les ont surprises.

Line Gingras
Traductrice agréée (OTTIAQ, ATIO)
Pigiste
Québec

« Une nuit chaude qui refroidit trois adolescentes » : http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/justice-et-fai...

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.