Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 août 2016

Ils ne manquent pas de solution

  • Pourtant, les gouvernements qui veulent sauver des vies et changer le sort des damnés de la terre ne manquent pas de solution.
    (Jean-Claude Leclerc, dans Le Devoir du 15 août 2016.)

Comme les solutions se comptent, il doit y en avoir un certain nombre si on n'en manque pas :

Pourtant, les gouvernements qui veulent sauver des vies et changer le sort des damnés de la terre ne manquent pas de solutions*.

Line Gingras
Québec

* Le 21 août à 17 h 25, je vois que la correction a été apportée.

« Casques bleus nouvel âge » : http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/47772...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

19 août 2016

On dénonce

  • L’absence de commission québécoise est un choix « impensable », dénonce les organisations autochtones
    (Titre d'un article de Marie-Michèle Sioui, dans Le Devoir du 19 août 2016.)

Ce sont les organisations autochtones, sujet inversé, qui dénoncent :

L’absence de commission québécoise est un choix « impensable », dénoncent* les organisations autochtones

Line Gingras
Québec

* Le 19 août à 14 h 10, je vois que la correction a été apportée.

« L’absence de commission québécoise est un choix "impensable", dénonce [sic] les organisations autochtones » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/478113/l-absence...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

18 août 2016

Multiplication

  • En plus de perdre leur spécificité, les employés ont quadruplé, passant de 3000 à 15 000.
    (Francine Pelletier, dans Le Devoir du 17 août 2016.)

Le nombre d'employés a quadruplé s'il est passé, disons, de 3000 à 12 000. Mais il a quintuplé s'il est passé de 3000 à 15 000.

Line Gingras
Québec

« L'autre côté du miroir » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/477...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

13 août 2016

Maintenant

  • Même Mark Zuckerberg crèche maintenant dans ce très hipster quartier latino maintenant surnommé le Mish, un genre de Mile-End à la puissance 10.
    (Isabelle Paré, dans Le Devoir du 12 août 2016.)

Même Mark Zuckerberg crèche maintenant dans ce très hipster quartier latino aujourd'hui surnommé le Mish, un genre de Mile-End à la puissance 10.

Line Gingras
Québec

« De la "Beat Generation" à la microbyte » : http://www.ledevoir.com/plaisirs/loisirs/477543/san-franc...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

04 août 2016

Dévôts furieux

Dévôt ou dévot; orthographe.

  • Les tomates pourries des dévôts furieux
    (Titre d'un article de François Lévesque, dans Le Devoir du 4 août 2016.)

Dévot ne prend pas d'accent circonflexe :

Être dévot à la Vierge, à la Croix. (Petit Robert.)

Les dévots de la science. Les dévots du pouvoir. (Grand Robert.)

Il fallait écrire :

Les tomates pourries des dévots furieux

Le mot n'est pas visé par les rectifications de l'orthographe.

Line Gingras
Québec

« Les tomates pourries des dévôts furieux » : http://www.ledevoir.com/culture/cinema/476983/les-tomates...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

25 juillet 2016

On se comprend

  • Une pédagogie des langues basée sur l’incompréhension suppose que l’on distingue clairement « langue étrangère » et « langue voisine », pour valoriser ces dernières. Les Scandinaves ont pratiqué pendant tout le XXe siècle une pédagogie basée sur l’intercompréhension du danois, du norvégien, du suédois — définis comme langues « voisines ».
    (Jean-Benoît Nadeau, dans Le Devoir du 25 juillet 2016.)
  1. Baser une pédagogie sur l'incompréhension, c'est une méthode qui a fait ses preuves.
  2. Le pluriel ces dernières ne saurait renvoyer au singulier langue voisine.

Il fallait écrire :

Une pédagogie des langues basée sur l’intercompréhension* suppose que l’on distingue clairement « langues étrangères » et « langues voisines », pour valoriser ces dernières.

Line Gingras
Québec

* Le mardi 9 août à 2 h 25, je vois que cette correction a été apportée.

« Apprendre les langues » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/476...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

17 juillet 2016

Le chef est tout puissant

Tout puissant ou tout-puissant; trait d'union; orthographe.

  • Le chef est tout puissant, même dans ses contradictions et ses erreurs.
    (Lise Payette, dans Le Devoir du 22 avril 2016.)

On écrit tout-puissant, avec un trait d'union :

[...] un lien invisible et tout-puissant les rivait l'un à l'autre. (Pergaud, dans le Petit Robert.)

Les dictateurs tout-puissants. (Multidictionnaire.)

Sachez-le : pour son triomphe, vos douleurs sont des armes toutes-puissantes [...] (H. Monod dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « aveugle ».)

Line Gingras
Québec

« Le combat de Robert Burns » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/468838/le-combat...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

09 juillet 2016

Leur dame et leur ceinture de chasteté

  • Il faut rappeler qu’en ces temps féodaux, les chevaliers [...] pratiquaient le câlin extrême tandis que leur dame cherchait frénétiquement la clé de leur ceinture de chasteté.
    (Josée Blanchette, dans Le Devoir du 8 juillet 2016.)

Les chevaliers n'avaient pas de ceinture de chasteté :

Il faut rappeler qu’en ces temps féodaux, les chevaliers [...] pratiquaient le câlin extrême tandis que leur dame cherchait frénétiquement la clé de sa ceinture de chasteté.

Line Gingras
Québec

« "Queer" platonique tendance bi curieuse » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/474...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

06 juillet 2016

Changement de sexe

  • D’autres déplorent que la présence de cette case impose aux personnes transgenres de faire modifier leurs documents lorsqu’ils changent de sexe.
    (Hélène Buzzetti, dans Le Devoir du 6 juillet 2016.)

Ce ne sont pas les documents qui changent de sexe :

D’autres déplorent que la présence de cette case impose aux personnes transgenres de faire modifier leurs documents lorsqu’elles changent de sexe.

Line Gingras
Québec

« Homme ou femme, pourquoi poser la question? » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/474870/homme-ou-...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

05 juillet 2016

Au moment d'écrire ses lignes

Au moment d'écrire ses lignes, au moment d'écrire ces lignes; ses lignes, ces lignes; ses ou ces; possessif ou démonstratif; orthographe.

  • Selon une ébauche de calendrier adoptée mercredi dernier, et qui pourrait encore changer, deux réunions, toujours pas annoncées au moment d’écrire ses lignes, doivent avoir lieu cette semaine, quatre autres à la fin juillet et six autres à la fin de l’été.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 4 juillet 2016.)

Ses lignes? Les lignes de qui, de quoi? À qui, à quoi renvoie le possessif?

À rien. En fait, l'éditorialiste veut dire « à l'heure actuelle » – au moment où j'écris les lignes que vous avez sous les yeux, au moment où j'écris ces lignes :

À l'heure où j'écris ces lignes, le dernier médecin que j'ai consulté se perd dans un passé si lointain que son souvenir s'est complètement effacé de mon esprit. (M. Tournier dans le Grand Robert, à l'article « placebo ».)

J'écris ces lignes dans ma chambre, une sale petite chambre, sous les combles, ouverte à tous les vents. (Mirbeau dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « ligne ».)

Il faudrait lire :

Selon une ébauche de calendrier adoptée mercredi dernier, et qui pourrait encore changer, deux réunions, toujours pas annoncées au moment d’écrire ces lignes, doivent avoir lieu cette semaine, quatre autres à la fin juillet et six autres à la fin de l’été.

Line Gingras
Québec

« Des raisons de douter » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/474689/reforme-e...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

04 juillet 2016

Le Musée national de sa Fondation

Au pavillon central du Musée national des beaux-arts du Québec, il y a un peu plus d'une semaine, je n'ai pu m'empêcher de remarquer la phrase suivante à côté d'un ascenseur, sur une plaque visant à remercier les membres du Bureau des gouverneurs de la Fondation du Musée :

  • Leur amour de l'art et leur engagement indéfectible au Musée national des beaux-arts du Québec et de sa Fondation serviront d'exemples à tous les bâtisseurs de demain.

À quoi se rattache de sa Fondation? Faut-il lire au Musée national de sa Fondation? au Musée national des beaux-arts de sa Fondation?

Par ailleurs, bien que l'on puisse parler d'un engagement à faire quelque chose, je ne suis pas certaine qu'il soit correct d'employer la préposition à lorsque le complément est un nom. Je proposerais donc :

Leur amour de l'art et leur engagement indéfectible à l'égard du Musée national des beaux-arts du Québec et de sa Fondation serviront d'exemples à tous les bâtisseurs de demain.

Leur amour de l'art et leur engagement indéfectible envers le Musée national des beaux-arts du Québec et sa Fondation serviront d'exemples à tous les bâtisseurs de demain.

Line Gingras
Québec

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

01 juillet 2016

Ce dernier entend serrer la vis

Ce dernier; maître ou docteur pour un député; maître ou docteur pour un ministre; avocat ou médecin député; avocat ou médecin ministre.

  • Pour contrer ce qu’il qualifie d’« obstruction » à l’aide à mourir, le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette, a pris les grands moyens au CHUM pour mettre au pas les médecins et réclame que les demandes des patients ne transitent plus par ces professionnels, mais plutôt par le reste du personnel soignant. Ce dernier entend aussi serrer la vis au Centre universitaire de santé McGill [...]
    (Isabelle Paré, dans Le Devoir du 29 juin 2016.)

1. La journaliste semble prêter au reste du personnel soignant des intentions quelque peu étonnantes. Le contexte nous éclaire, heureusement :

Pour contrer ce qu’il qualifie d’« obstruction » à l’aide à mourir, le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette, a pris les grands moyens au CHUM pour mettre au pas les médecins et réclame que les demandes des patients ne transitent plus par ces professionnels, mais plutôt par le reste du personnel soignant. Il entend aussi serrer la vis au Centre universitaire de santé McGill [...]

Il faut se garder d'employer ce dernier sans s'être assuré qu'il désigne bien l'élément de même genre et de même nombre le plus rapproché.

2. Je dois faire observer, par ailleurs, que « les députés, qu'ils soient ministres ou non, ne portent pas leurs titres professionnels (Docteur, Maître) dans le cadre de leur activité parlementaire » (Le français au bureau, ouvrage de l'Office québécois de la langue française, sixième édition).

Line Gingras
Québec

« Barrette intervient pour mater les médecins du CHUM » : http://www.ledevoir.com/societe/sante/474435/obstruction-...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

27 juin 2016

Les représentants de la colère?

  • [...] l’Union européenne, où gronde la colère des peuples. Celle des Grecs qu’on a saignés à blanc après leur avoir offert sur un plateau d’argent un crédit illimité, celle des Français à qui l’on impose la privatisation des chemins de fer contre la volonté de ses représentants élus [...]
    (Christian Rioux, dans Le Devoir du 25 juin 2016.)

Ses représentants? S'agirait-il donc des représentants de la colère, ou encore de la privatisation? Il me semble qu'on veut parler, plutôt, des représentants des Français :

[...] l’Union européenne, où gronde la colère des peuples. Celle des Grecs qu’on a saignés à blanc après leur avoir offert sur un plateau d’argent un crédit illimité, celle des Français à qui l’on impose la privatisation des chemins de fer contre la volonté de leurs représentants élus [...]

Line Gingras
Québec

« Le réveil des vieilles nations » : http://www.ledevoir.com/international/actualites-internat...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

23 juin 2016

Elles le rendent accessibles

  • Ses façades amplement fenestrées, déjà, le rendent non seulement accessibles de la rue [...]
    (Jérôme Delgado, dans Le Devoir du 23 juin 2016.)

Ce ne sont pas les façades qui sont rendues accessibles, mais le musée, représenté par le pronom le :

Ses façades amplement fenestrées, déjà, le rendent non seulement accessible de la rue [...]

Line Gingras
Québec

« Un phare ouvert sur Québec » : http://www.ledevoir.com/culture/arts-visuels/474087/musee...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

21 juin 2016

Neuf féminins feraient-ils un masculin?

  • Quant à la monnaie, la fiscalité, les politiques de développement économique, la santé, l’éducation, les politiques sociales, les infrastructures, la police ou la culture, ils étaient et resteront du ressort du pays. Comme le pouvoir de décider démocratiquement de rester ou pas dans une union économique et politique comme l’Union européenne.
    (Éric Desrosiers, dans Le Devoir du 18 juin 2016.)

Les neuf éléments de l'énumération qu'est censé représenter le pronom personnel sont tous des féminins :

Quant à la monnaie, la fiscalité, les politiques de développement économique, la santé, l’éducation, les politiques sociales, les infrastructures, la police ou la culture, elles étaient et resteront du ressort du pays. De même que le pouvoir de décider démocratiquement de rester ou pas dans une union économique et politique comme l’Union européenne.

Line Gingras
Québec

« Partir, mais pour aller où? » : http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/4...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

20 juin 2016

Concilier

Concilier, syntaxe.

  • Tous les scientifiques le disent : impossible de contenir le réchauffement climatique en deçà de 1,5 ou même 2 °C, la grande promesse du COP21 à Paris en décembre dernier, sans renoncer [...] Comment alors concilier cet engagement, ainsi que la promesse du gouvernement actuel de baisser de 37,5 % les gaz à effet de serre d’ici 2030 — par rapport à 1990 —, tout en faisant des beaux yeux aux pétrolières?
    (Francine Pelletier, dans Le Devoir du 15 juin 2016.)

Concilier, nous dit le Petit Robert, c'est « faire aller ensemble, rendre harmonieux (ce qui était très différent, contraire) ». On ne saurait donc concilier une chose (ou un ensemble de choses semblables) tout en faisant autre chose. On concilie plusieurs choses, une chose et une autre, une chose avec une autre :

Concilier les opinions, les intérêts, les témoignages.

Concilier la richesse du style avec, et la simplicité.

J'arrive à concilier beaucoup de modestie avec beaucoup d'orgueil. (Gide.)

Je suggérerais peut-être, dans le contexte :

Comment alors concilier cet engagement, ainsi que la promesse du gouvernement actuel de baisser de 37,5 % les gaz à effet de serre d’ici 2030 — par rapport à 1990 —, avec le feu vert donné aux pétrolières?

Line Gingras
Québec

« Plus ça change... » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/473...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

18 juin 2016

Toute sa vie

  • Pour le jeune avocat, qui est né et a vécu dans le même quartier toute sa vie, l’identité culturelle est une question complexe et délicate.
    (Lisa-Marie Gervais, dans Le Devoir du 18 juin 2016.)

Le jeune avocat n'est pas né toute sa vie :

Pour le jeune avocat, qui a vécu toute sa vie dans le quartier où il est né...

Line Gingras
Québec

« Échange père-fils sur un Québec qui change » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/473...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

15 juin 2016

Aux larmes, citoyens!

  • Ébranlé, élu aux larmes après une autre tuerie (celle de San Bernardino), le président est revenu à la charge au début de l’année 2016 [...]
    (Marco Fortier, dans Le Devoir du 14 juin 2016.)

Il est vrai qu'un élu, cela pleure quelquefois :

Ébranlé, ému* aux larmes après une autre tuerie (celle de San Bernardino), le président est revenu à la charge au début de l’année 2016 [...]

Line Gingras
Québec

* Le 16 juin à 13 h 30, je vois que la correction a été apportée.

« Clinton contre les armes, Trump contre les musulmans » : http://www.ledevoir.com/international/etats-unis/473377/c...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

14 juin 2016

Des attentats qui réussissent à passer aux actes

  • D’Orlando à Boston, en passant par Saint-Jean-sur-Richelieu ou Paris, le même scénario : celui d’attentats dont les auteurs ont déjà attiré l’attention des milieux policiers, mais qui réussissent néanmoins à passer aux actes.
    (Guillaume Bourgault-Côté – avec Jean-François Nadeau, Marie Vastel et l'Agence France-Presse, dans Le Devoir du 14 juin 2016.)

Les auteurs des attentats ont déjà attiré l'attention des milieux policiers, mais réussissent néanmoins à passer aux actes. N'est-ce pas ce qu'on voulait dire? En insérant toutefois le pronom qui devant le verbe réussir, dans la phrase à l'étude, on crée une proposition relative que la conjonction mais coordonne à une autre proposition relative, introduite par dont; cette dernière proposition se rattache à attentats, qui devient l'antécédent des deux pronoms relatifs. On parle ainsi d'attentats qui réussissent à passer aux actes, ce qui n'a guère de sens. (On pourrait très bien écrire, par contre : [...] celui d'attentats dont les auteurs ont déjà attiré l'attention des milieux policiers, mais qui sont menés avec succès néanmoins.)

Dans la phrase qui nous intéresse, il fallait supprimer le pronom qui :

D’Orlando à Boston, en passant par Saint-Jean-sur-Richelieu ou Paris, le même scénario : celui d’attentats dont les auteurs ont déjà attiré l’attention des milieux policiers, mais qui réussissent néanmoins à passer aux actes.

Line Gingras
Québec

« La surveillance policière a ses limites » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/473...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

10 juin 2016

Il ne s'agit pas de nier qu'ils ne furent pas...

  • Il ne s’agit pas ici de nier que l’antique « voirie », les « travaux publics » et autres transports ne furent pas, traditionnellement, à travers l’histoire, le lieu de combines douteuses couvertes par de scandaleuses omertas.
    (Antoine Robitaille, dans Le Devoir du 10 juin 2016.)

Nier qu'ils ne furent pas, c'est affirmer qu'ils furent; est-ce bien là ce qu'il ne s'agit pas de faire? L'éditorialiste voulait certainement dire tout autre chose :

Il ne s’agit pas ici de nier que l’antique « voirie », les « travaux publics » et les transports aient été, traditionnellement, à travers l’histoire, le lieu de combines douteuses couvertes par de scandaleuses omertas.

Il ne s’agit pas ici de nier que l’antique « voirie », les « travaux publics » et les transports ont été, traditionnellement, à travers l’histoire, le lieu de combines douteuses couvertes par de scandaleuses omertas.

Si j'employais le mode indicatif, pour insister sur un fait indiscutable (Multidictionnaire), je choisirais le passé composé plutôt que le passé simple, qui laisse entendre que toutes ces manœuvres sont de l'histoire ancienne.

* * * * *

  • M. Hamad, qui avait refusé de lire le rapport Duchesneau et dont le rapport du Commissaire à l’éthique [...] démontre qu’il s’est montré « plus qu’imprudent en contrevenant aux principes éthiques de base dans la gestion des fonds publics ».

On aurait pu écrire, par exemple :

[...] établit qu'il s'est montré...

Line Gingras
Québec

« Une culture libérale » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/473095/omerta-au...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

08 juin 2016

Négligence

  • Quant aux compagnies qui négligent de faire rapport ou se révèlent négligentes, elles doivent maintenant passer à la caisse.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 7 juin 2016.)

Quant aux compagnies qui omettent de faire rapport ou se révèlent négligentes, elles doivent maintenant passer à la caisse.

Line Gingras
Québec

« Le frein » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/472732/securite-...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.