Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 octobre 2016

Avoir et être

  • Tu as 28 ans, inscrite au certificat en journalisme à l’université, déjà mère d’une petite fille de deux ans, et tu veux exercer ce métier qui fouette ta curiosité, te permet de faire du militantisme à ta façon, de renverser les pouvoirs.
    (Josée Blanchette, dans Le Devoir du 14 octobre 2016.)

Tu as inscrite? Tu as déjà mère? On pouvait écrire :

Tu as 28 ans, tu es inscrite au certificat en journalisme à l’université, déjà mère d’une petite fille de deux ans, et tu veux exercer ce métier qui fouette ta curiosité, te permet de faire du militantisme à ta façon, de renverser les pouvoirs.

Tu as 28 ans; inscrite au certificat en journalisme à l’université, déjà mère d’une petite fille de deux ans, et tu veux exercer ce métier qui fouette ta curiosité, te permet de faire du militantisme à ta façon, de renverser les pouvoirs.

Line Gingras
Québec

« Les médias, qu’ossa donne? » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/482...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

14 octobre 2016

Prêcher par excès de confiance

Prêcher par excès de confiance, pécher par excès de confiance; prêcher ou pécher; paronymes.

  • Il est confiant, mais il n'est pas non plus un gars qui prêche par excès de confiance.
    (Richard Labbé, dans La Presse du 13 octobre 2016.)

On prêche par l'exemple, mais on pèche (présent de l'indicatif du verbe pécher) par excès de confiance :

Elle a péché par omission. (Multidictionnaire.)

Il a péché par excès d'optimisme. (Lexis.)

Pécher par orgueil, par ignorance. (Petit Robert.)

[...] les artistes de notre temps pèchent le plus souvent par grand défaut de patience. (Gide, dans le Grand Robert.)

Quand elle mentait son récit péchait soit par insuffisance, omission, invraisemblance, soit par excès au contraire de petits faits destinés à le rendre vraisemblable. (Proust dans le Trésor de la langue française informatisé, à l'article « omission ».)

Il fallait écrire :

Il est confiant, mais il n'est pas non plus un gars qui pèche par excès de confiance.

Line Gingras
Québec

« Après un long été, la récompense de Mikhail Sergachev » : http://www.lapresse.ca/sports/hockey/201610/13/01-5030049...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

06 octobre 2016

Exhortation

  • [...] une déclaration exhortant les libéraux fédéraux à tenir compte de l’intérêt de l’enfant lorsque leurs parents sont détenus pour des questions d’immigration.
    (Lisa-Marie Gervais, dans Le Devoir du 5 octobre 2016.)

L'adjectif ou déterminant possessif leurs ne peut renvoyer qu'à un possesseur pluriel; je suis pourtant bien certaine que ce ne sont pas les parents des libéraux fédéraux qui sont détenus pour des questions d'immigration. On pouvait écrire :

[...] une déclaration exhortant les libéraux fédéraux à tenir compte de l’intérêt des enfants lorsque leurs parents sont détenus pour des questions d’immigration.

[...] une déclaration exhortant les libéraux fédéraux à tenir compte de l’intérêt de l’enfant lorsque ses parents sont détenus pour des questions d’immigration.

[...] une déclaration exhortant les libéraux fédéraux à tenir compte de l’intérêt de l’enfant dont les parents sont détenus pour des questions d’immigration.

Line Gingras
Québec

« Haro à la détention des enfants en instance d’expulsion » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/481...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

05 octobre 2016

Les sondages

  • Les sondages, dont celui de Public Policy Polling, donne Clinton gagnante dans plusieurs États clés [...]
    (Élisabeth Vallet, dans Le Devoir du 1er octobre 2016.)

L'essentiel du message qu'exprime la phrase ci-dessus, c'est Les sondages donnent Clinton gagnante dans plusieurs États clés. L'ajout d'un élément accessoire, inséré entre virgules, ne change rien à l'accord du verbe.

Il fallait écrire :

Les sondages, dont celui de Public Policy Polling, donnent Clinton gagnante dans plusieurs États clés [...]

Line Gingras
Québec

« Le soir où le vent a tourné... » : http://www.ledevoir.com/international/etats-unis/481312/e...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

02 octobre 2016

Choix de cours

  • Les jeunes poursuivirent alors l’État pour ne pas avoir appliqué sa propre loi qui stipulait que chaque enfant israélien devait suivre des cours de mathématiques, d’histoire ou d’anglais.
    (Jessica Nadeau, dans Le Devoir du 1er octobre 2016.)

Je doute que la loi ait donné le choix entre ces trois matières :

Les jeunes poursuivirent alors l’État pour ne pas avoir appliqué sa propre loi qui stipulait que chaque enfant israélien devait suivre des cours de mathématiques, d’histoire et d’anglais.

Line Gingras
Québec

« Écoles hassidiques – Israël : quand l'État subventionne l'ignorance » : http://www.ledevoir.com/documents/special/16-09_ecoles-ju...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

01 octobre 2016

Ça m'irritite

  • « Les Québécois, plus que n’importe quel autre peuple, devrait comprendre ce besoin... »
    (Jessica Nadeau citant Abraham Ekstein, dans Le Devoir du 1er octobre 2016.)

« Les Québécois, plus que n’importe quel autre peuple, devraient* comprendre ce besoin... »

  • [...] Abraham Ekstein y va de nombreuses comparaisons entre les Québécois, qui se sont dotées de lois pour préserver leur langue et leur culture distincte en Amérique du Nord, et les juifs hassidiques [...]

[...] Abraham Ekstein y va de nombreuses comparaisons entre les Québécois, qui se sont dotés* de lois pour préserver leur langue et leur culture distinctes en Amérique du Nord, et les juifs hassidiques [...]

  • « C’est en ayant la même éducation que nos ancêtres nous ont donné [...] »

« C’est en ayant la même éducation que nos ancêtres nous ont donnée* [...] »

  • « [...] affirme le spécialiste de l’Université d’Ottawa, Pierre Anctil, en entrevue au Devoir. Ça heurte, ça irritite certaines personnes. »

« [...] affirme le spécialiste de l’Université d’Ottawa, Pierre Anctil, en entrevue au Devoir. Ça heurte, ça irrite* certaines personnes. »

  • « [...] on apprend à les fondements de la loi, la logique, les mathématiques, l’histoire et la géographie. » (La journaliste cite à nouveau monsieur Ekstein.)

Évidemment, la préposition à est de trop : on apprend les fondements*.

  • « Les demandeurs ont terminé leur éducation secondaire en ignorant ce qu’était le fleuve St-Laurent ou la théorie de l’évolution [...] Le fait d’avoir été maintenus si longtemps ignorant du monde qui les entoure a sérieusement compromis leur développement social et affectif. »
    (La journaliste cite le texte d'une poursuite. J'ignore si l'original est en anglais ou en français.)

Ignorant est employé comme adjectif dans la deuxième phrase; il est attribut du sujet implicite de l'infinitif passif, les demandeurs. (Comparer avec Ces jeunes femmes ont été maintenues ignorantes du monde qui les entoure.) Il fallait écrire :

« Le fait d’avoir été maintenus si longtemps ignorants* du monde qui les entoure a sérieusement compromis leur développement social et affectif. »

Line Gingras
Québec

* Le lundi 3 octobre 2016 à 12 h 45, je vois que la correction a été apportée.

« Écoles hassidiques – La survie d’une culture se joue-t-elle sur les bancs d’école? » : http://www.ledevoir.com/documents/special/16-09_ecoles-ju...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

30 septembre 2016

Une culture radicale

  • En juin, après les révélations en commission de deux ex-employées du ministère des Transports, Philippe Couillard promettait un « changement de culture » radicale.
    (Antoine Robitaille, dans Le Devoir du 24 septembre 2016.)

Ce n'est pas la culture qui est radicale, mais le changement promis :

En juin, après les révélations en commission de deux ex-employées du ministère des Transports, Philippe Couillard promettait un « changement de culture » radical.

Line Gingras
Québec

« Confiance ébranlée » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/480770/le-cas-du...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

29 septembre 2016

Justin Trudeau et ses voix

  • On s’est fendu d’analyses sur les enjeux politiques qui viendraient ennuager les voix ensoleillées de Justin Trudeau cet automne [...]
    (Denis Ferland, dans Le Devoir du 28 septembre 2016.)

Justin Trudeau n'est pas Jeanne d'Arc :

On s’est fendu d’analyses sur les enjeux politiques qui viendraient ennuager les voies ensoleillées de Justin Trudeau cet automne [...]

Line Gingras
Québec

« Les vraies affaires » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/481023/les-vraie...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

28 septembre 2016

Cancer et témoignages

  • Josée Blanchette lance le « Je ne sais pas pondre l’œuf, mais je sais quand il est pourri », vaste enquête sur l’industrie du cancer doublé de témoignages personnels.
    (Légende de la photo accompagnant un article de Dominic Tardif, dans Le Devoir du 28 septembre 2016.)

Ce n'est pas le cancer qui est doublé de témoignages personnels, mais l'enquête :

Josée Blanchette lance Je ne sais pas pondre l’œuf, mais je sais quand il est pourri, vaste enquête sur l’industrie du cancer doublée de témoignages personnels.

Line Gingras
Québec

« Une orpheline en colère » : http://www.ledevoir.com/culture/livres/480977/livres-l-or...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

25 septembre 2016

Étonnant

  • Il était pour le moins étonnant d’entendre le premier ministre lui réitérer sa confiance tout en reconnaissant ne pas connaître les faits.
    (Michel David, dans Le Devoir du 22 septembre 2016.)

Il était pour le moins étonnant d’entendre le premier ministre lui réitérer sa confiance tout en admettant ne pas connaître les faits.

  • Peu importe la nature des documents [...] et l’utilisation que le gouvernement pourrait en avoir fait [...]

Le participe passé du verbe faire, employé avec l'auxiliaire avoir, doit s'accorder avec le complément d'objet direct, celui-ci étant placé devant le verbe :

Peu importe la nature des documents [...] et l’utilisation que le gouvernement pourrait en avoir faite [...]

Line Gingras
Québec

« La tête du poisson » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/480586/la-tete-d...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

24 septembre 2016

En Chine

  • On y exécute plus de personnes que tous les autres pays réunis.
    (Manon Cornellier, dans Le Devoir du 23 septembre 2016.)

On y exécute [On exécute en Chine] plus de personnes que dans tous les autres pays réunis.

Line Gingras
Québec

« La prudence s'impose » : http://www.ledevoir.com/politique/canada/480679/extraditi...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

21 septembre 2016

Une Fort T

  • Dans cet amas de métal oxydé, M. Moisan voyait pourtant se profiler une rutilante Fort T. Depuis 57 ans, il possède la même voiture noire, datée de 1921.
    (Jean-François Nadeau, dans Le Devoir du 19 septembre 2016.)

Je ne m'y connais guère en voitures, mais qui n'a jamais entendu parler de la Ford T*?

Line Gingras
Québec

* Le 22 septembre à 13 h 20, je vois que la correction a été apportée.

« Le progrès » : http://www.ledevoir.com/societe/sante/480285/le-progres

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

20 septembre 2016

Multiplications

  • Une jeune fille de 18 ans, de la région de Carinthie, au sud du pays, aurait décidé de traîner ses parents devant les tribunaux pour la publication sans son consentement de photos d’elles durant toute son enfance, sur Facebook.

    Il y était question de 500 clichés d’elles, dont plusieurs dans des situations gênantes [...]
    (Fabien Deglise, dans Le Devoir du 19 septembre 2016.)

Il y a pas mal de photos, mais une seule enfant :

Une jeune fille de 18 ans, de la région de Carinthie, au sud du pays, aurait décidé de traîner ses parents devant les tribunaux pour la publication sans son consentement de photos d’elle* durant toute son enfance, sur Facebook.

Il y était question de 500 clichés d’elle*, dont plusieurs dans des situations gênantes [...]

* * * * *

  • Un partage qui se joue désormais dans des mondes sans balises où la possibilité de le faire, jumelé au fait que tout le monde le fait, devient ce grand justificatif universel à la diffusion d’information.

Un partage qui se joue désormais dans des mondes sans balises où la possibilité de le faire, jumelée* au fait que tout le monde le fait, devient ce grand justificatif universel à la diffusion d’information.

Tout le monde peut le faire et tout le monde le fait, ce serait un fait (et un effet d'insistance, sans doute).

Line Gingras
Québec

* Le 21 septembre à 14 h 20, je vois que la correction a été apportée.

« Rhabiller le petit » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/480...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

17 septembre 2016

Entente conclue

  • L’entente conclue récemment avec Uber contient des aménagements cosmétiques en faveur des chauffeurs propriétaires, certes, mais il ne prend jamais en considération la conséquence qu’est la perte de valeur du permis de taxi.
    (Fabrice Vil, dans Le Devoir du 16 septembre 2016.)

Je ne vois pas ce que le pronom personnel peut représenter, sinon l'entente :

L’entente conclue récemment avec Uber contient des aménagements cosmétiques en faveur des chauffeurs propriétaires, certes, mais elle ne prend jamais en considération la conséquence qu’est la perte de valeur du permis de taxi.

Line Gingras
Québec

« Le fardeau du progrès technologique » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/480...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

16 septembre 2016

Si la tendance se maintient...

  • Encore qu’ils ne font qu’obéir à une tendance générale et universelle parmi les élus, d’ici et d’ailleurs, qui consistent à garder leurs bobos pour eux-mêmes.
    (Guy Taillefer, dans Le Devoir du 14 septembre 2016.)

Ce ne sont pas les élus qui consistent, mais la tendance :

Encore qu’ils ne font qu’obéir à une tendance générale et universelle parmi les élus, d’ici et d’ailleurs, qui consiste à garder leurs bobos pour eux-mêmes.

Line Gingras
Québec

« Démocratie grippée » : http://www.ledevoir.com/international/etats-unis/479915/c...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

12 septembre 2016

Un prix Pullizer

  • L’image est patrimoniale. Son auteur, Nick Ut, a même reçu un prix Pullizer pour avoir immortalisé ce drame.
    (Fabien Deglise, dans Le Devoir du 12 septembre 2016.)

On connaît l'existence des prix Pulitzer :

L’image est patrimoniale. Son auteur, Nick Ut, a même reçu un prix Pulitzer* pour avoir immortalisé ce drame.

Line Gingras
Québec

* Le 13 septembre à 16 h, je vois que la correction a été apportée.

« Debout! » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/479...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

02 septembre 2016

Un autre

  • Dans son blogue de l’Université Laval, le sociologue Simon Langlois nous parlait récemment de « société liquide », se référant à un autre sociologue polonais, Zygmunt Bauman, qui remarque à quel point nos sociétés avancées sont devenues liquides par rapport aux sociétés solides d’autrefois.
    (Josée Blanchette, dans Le Devoir du 2 septembre 2016.)

Les deux sociologues ne sont pas tous deux polonais :

Dans son blogue de l’Université Laval, le sociologue Simon Langlois nous parlait récemment de « société liquide », se référant à un autre sociologue [ou à un confrère], le Polonais Zygmunt Bauman [...]

Line Gingras
Québec

« L'âgisme ordinaire » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/479...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

31 août 2016

Plus que jamais

  • Le Québec évolue dans un contexte international et intérieur qui rend l’atteinte de cet objectif plus important que jamais et qui a mené notre gouvernement à réviser en profondeur ses politiques et stratégies en immigration afin d’attirer et de retenir chez nous des talents provenant de partout dans le monde.
    (Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, dans Le Devoir du 31 août 2016.)

L'objectif est important, je n'en doute pas, mais c'est l'atteinte de cet objectif, dans la phrase à l'étude, que le contexte rend plus importante que jamais.

Line Gingras
Québec

« Ensemble, nous sommes le Québec » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/478880/ensemble-...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

28 août 2016

Légalement

  • Chez IQ [Investissement Québec], bien que, légalement, son conseil n’en avait aucune obligation légale, on jugeait important d’obtenir l’avis du ministre.
    (Robert Dutrisac, dans Le Devoir du 26 août 2016.)

Bien que appelant le subjonctif, il vaudrait mieux employer même si :

Chez IQ [ou À Investissement Québec], même si son conseil n’en avait aucune obligation légale, on jugeait important d’obtenir l’avis du ministre.

L'adverbe légalement a disparu, devinez pourquoi...

Line Gingras
Québec

« Jacques Daoust était au courant » : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/478609/la-versio...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

27 août 2016

Parmi les deux

  • Parmi les deux principaux historiens qui se sont intéressés à la Nouvelle-France après les années 1960, les noms de Marcel Trudel et de Louise Dechêne se détachent du lot.
    (Christian Rioux, dans Le Devoir du 26 août 2016.)

Deux historiens qui se détachent d'un lot de... deux? Le journaliste a sûrement voulu dire :

Parmi les historiens qui se sont intéressés à la Nouvelle-France après les années 1960, les noms de Marcel Trudel et de Louise Dechêne se détachent du lot.

Line Gingras
Québec

« Des héros oubliés » : http://www.ledevoir.com/politique/montreal/478608/la-fond...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.

22 août 2016

Ça vaut la peine

  • Tous ces progrès-là, dans cette région du monde, ça vaut vraiment la peine, à mon avis, d’être défendus.
    (Boris Proulx citant un certain G., dans Le Devoir du 22 août 2016.)

Le sujet implicite de l'infinitif, ce n'est pas tous ces progrès-là, mais le pronom neutre ça :

Tous ces progrès-là, dans cette région du monde, ça vaut vraiment la peine, à mon avis, d’être défendu*.

Line Gingras
Québec

* Le 22 août à 18 h 30, je vois que l'on a apporté la correction suivante : Tous ces progrès-là, dans cette région du monde, valent vraiment la peine, à mon avis, d’être défendus.

« Partir se battre en Syrie en toute légalité » : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/478...

Traductrice agréée anglais-français, j'offre des services de révision comparative et de révision linguistique.

Il n'y a pas que ce que l'on dit; la manière dont on le dit, c'est un message aussi.